Comment acheter des mots clés Google efficacement ?

achat mot clé google

Vous avez un site web et vous souhaitez le rendre plus visible sur les moteurs de recherche ? Vous avez entendu parler de Google Ads, la plateforme publicitaire de Google qui vous permet d’acheter des mots clés pour apparaître dans les premiers résultats de recherche ? Mais comment fonctionne ce système d’enchères ? Quels sont les critères à prendre en compte pour choisir les bons mots clés ? Et comment optimiser votre budget et votre retour sur investissement ? Dans cet article, nous allons vous expliquer comment acheter des mots clés Google efficacement, en vous donnant des conseils pratiques et des exemples concrets.

Qu’est-ce que l’achat de mots clés Google ?

L’achat de mots clés Google, aussi appelé référencement payant ou SEA (Search Engine Advertising), consiste à diffuser des annonces publicitaires sur les pages de résultats de Google, en fonction des requêtes des internautes. Ces annonces apparaissent en haut ou à droite des résultats naturels (ou SEO, pour Search Engine Optimization), et sont signalées par la mention “Annonce”.

L’objectif de l’achat de mots clés Google est de générer du trafic qualifié vers votre site web, c’est-à-dire des visiteurs susceptibles d’être intéressés par vos produits ou services, et de réaliser une action (achat, inscription, demande de devis, etc.). Pour cela, vous devez sélectionner les mots clés les plus pertinents pour votre activité, et rédiger des annonces attractives qui incitent au clic.

L’avantage de l’achat de mots clés Google est que vous ne payez que lorsque quelqu’un clique sur votre annonce. C’est le principe du CPC (coût par clic). Vous pouvez également définir un budget quotidien ou mensuel à ne pas dépasser, et ajuster vos enchères en fonction des performances de vos campagnes.

Comment fonctionne l’achat de mots clés Google ?

Pour acheter des mots clés Google, vous devez commencer par vous inscrire sur Google Ads. Cette inscription est rapide et totalement gratuite. Ensuite, vous devez créer une campagne publicitaire, en choisissant un objectif (par exemple, augmenter les ventes ou le trafic), un réseau (recherche ou display), une zone géographique, un budget et une durée.

La prochaine étape consiste à choisir les mots clés sur lesquels vous souhaitez apparaître. Pour cela, vous pouvez utiliser l’outil de planification des mots clés de Google Ads, qui vous permet de trouver des idées de mots clés en lien avec votre activité, et de connaître le volume de recherche, la concurrence et le coût estimé de chaque mot clé. Vous pouvez également faire une recherche sur Google avec les termes que vous pensez pertinents, et regarder ce que font vos concurrents.

Une fois que vous avez sélectionné vos mots clés, vous devez rédiger vos annonces. Une annonce se compose d’un titre (30 caractères maximum), d’une description (90 caractères maximum) et d’une URL. Vous pouvez créer plusieurs variantes d’annonces pour tester leur efficacité. Vos annonces doivent être accrocheuses, pertinentes et inciter à l’action. Vous devez également respecter les règles éditoriales de Google Ads, qui interdisent par exemple les fautes d’orthographe, les majuscules abusives ou les promesses trompeuses.

Enfin, vous devez définir votre stratégie d’enchères. Il s’agit du montant maximum que vous êtes prêt à payer pour un clic sur votre annonce. Plus votre enchère est élevée, plus vous avez de chances d’apparaître dans les premières positions. Mais ce n’est pas le seul critère qui compte : Google prend également en compte la qualité de votre annonce et de votre site web, qui se traduit par un score de qualité. Ce score va de 1 à 10 et dépend du taux de clics attendu, de la pertinence du mot clé et de la page de destination, et de l’expérience utilisateur. Plus votre score est élevé, moins vous payez pour un clic.

Comment choisir les bons mots clés ?

Le choix des mots clés est une étape cruciale dans l’achat de mots clés Google. En effet, si vous choisissez des mots clés trop génériques ou trop concurrentiels, vous risquez de dépenser beaucoup d’argent pour peu de résultats. À l’inverse, si vous choisissez des mots clés trop spécifiques ou trop peu recherchés, vous risquez de passer à côté d’une partie de votre audience potentielle.

Pour choisir les bons mots clés, vous devez tenir compte de plusieurs critères :

  • La pertinence : vos mots clés doivent correspondre à ce que recherchent vos clients potentiels. Pour cela, mettez-vous à leur place et imaginez ce qu’ils pourraient taper dans la barre de recherche. Vous pouvez également utiliser des outils comme Answer The Public ou SEMrush pour trouver des questions fréquentes liées à votre activité.
  • L’intention : vos mots clés doivent refléter l’intention des internautes. On distingue généralement trois types d’intention : informative (l’internaute cherche à se renseigner), transactionnelle (l’internaute cherche à acheter) et navigationnelle (l’internaute cherche un site précis). Vous devez adapter vos annonces en fonction du type d’intention : par exemple, si vous vendez des chaussures en ligne, il sera plus pertinent d’utiliser des mots clés transactionnels comme “acheter chaussures” que des mots clés informatifs comme “histoire chaussures”.
  • La longueur : vos mots clés peuvent être courts (un ou deux termes) ou longs (plusieurs termes). Les mots clés courts sont généralement plus recherchés et plus concurrentiels que les mots clés longs. Les mots clés longs sont généralement plus spécifiques et plus qualifiés que les mots clés courts. Par exemple, si vous vendez des robes de mariée sur mesure à Paris, il sera plus efficace d’utiliser un mot clé long comme “robe mariée sur mesure Paris” qu’un mot clé court comme “robe mariée”.
  • La saisonnalité : certains mots clés sont plus recherchés à certaines périodes de l’année que d’autres. Par exemple, si vous vendez des maillots de bain, il sera plus judicieux d’acheter ce mot clé en été qu’en hiver. Vous pouvez utiliser l’outil Google Trends pour analyser la saisonnalité d’un mot clé.

Pour optimiser votre choix de mots clés, vous pouvez également utiliser des options de ciblage, qui vous permettent d’affiner la diffusion de vos annonces en fonction du contexte. Par exemple :

  • Ciblage par correspondance : il s’agit du type d’appariement entre le mot clé que vous achetez et la requête tapée par l’internaute. Il existe quatre types d’appariement : exact, large, expression et modifié. Le type d’appariement exact vous permet de diffuser votre annonce uniquement lorsque la requête correspond exactement à votre mot clé. Le type d’appariement large vous permet de diffuser votre annonce lorsque la requête contient votre mot clé ou des variantes proches. Le type d’appariement expression vous permet de diffuser votre annonce lorsque la requête contient votre mot clé dans le même ordre. Le type d’appariement modifié vous permet de diffuser votre annonce lorsque la requête contient votre mot clé ou des variantes proches, en ajoutant un signe “+” devant les termes obligatoires.
  • Ciblage par mots clés négatifs : il s’agit d’exclure certains mots clés de votre campagne, afin d’éviter que votre annonce ne soit diffusée pour des requêtes non pertinentes. Par exemple, si vous vendez des chaussures de sport, vous pouvez exclure le mot clé “ville” pour éviter que votre annonce ne soit diffusée pour la requête “chaussures de ville”.
  • Ciblage par appareil : il s’agit de choisir sur quels types d’appareils vous souhaitez diffuser vos annonces : ordinateur, mobile ou tablette. Vous pouvez également ajuster vos enchères en fonction de l’appareil : par exemple, si vous constatez que vos conversions sont plus élevées sur mobile, vous pouvez augmenter vos enchères pour ce type d’appareil.
  • Ciblage par horaire : il s’agit de choisir à quels moments de la journée ou de la semaine vous souhaitez diffuser vos annonces. Vous pouvez également ajuster vos enchères en fonction de l’horaire : par exemple, si vous constatez que vos conversions sont plus élevées le matin, vous pouvez augmenter vos enchères pour cette tranche horaire.
  • Ciblage par audience : il s’agit de choisir à qui vous souhaitez diffuser vos annonces, en fonction de critères démographiques (âge, sexe, revenu), géographiques (pays, région, ville) ou comportementaux (intérêts, intentions). Vous pouvez également créer des listes de remarketing, qui vous permettent de cibler les internautes qui ont déjà visité votre site web ou interagi avec votre marque.

Comment optimiser son budget et son retour sur investissement ?

L’achat de mots clés Google n’est pas une dépense à fonds perdu : c’est un investissement qui doit vous rapporter plus que ce qu’il vous coûte. Pour cela, vous devez suivre et analyser les performances de vos campagnes, et les optimiser en fonction des résultats obtenus.

Pour mesurer l’efficacité de vos campagnes, vous devez définir des objectifs et des indicateurs clés de performance (KPI). Les objectifs sont les résultats que vous souhaitez atteindre avec vos campagnes : par exemple, augmenter le trafic vers votre site web, générer des ventes ou des leads, fidéliser vos clients, etc. Les KPI sont les mesures qui vous permettent d’évaluer si vous atteignez vos objectifs : par exemple, le nombre de clics, le taux de clics (CTR), le coût par clic (CPC), le coût par acquisition (CPA), le taux de conversion, le retour sur investissement publicitaire (ROAS), etc.

Pour suivre et analyser vos KPI, vous pouvez utiliser les rapports disponibles dans Google Ads, qui vous donnent des informations détaillées sur les performances de vos campagnes, groupes d’annonces, mots clés et annonces. Vous pouvez également utiliser Google Analytics, un outil gratuit qui vous permet de mesurer l’audience et le comportement des visiteurs sur votre site web.

Pour optimiser vos campagnes, vous devez tester différentes variables et comparer leurs résultats. Par exemple, vous pouvez tester différents mots clés, différentes annonces, différents types d’appariement, différents ciblages, différents budgets ou différentes enchères. Vous pouvez également utiliser les fonctionnalités avancées de Google Ads, comme les extensions d’annonces (qui ajoutent des informations supplémentaires à votre annonce), les annonces dynamiques du réseau de recherche (qui adaptent automatiquement votre annonce à la requête), les stratégies d’enchères intelligentes (qui optimisent automatiquement vos enchères en fonction de vos objectifs) ou les annonces responsives (qui combinent plusieurs éléments pour créer une annonce adaptée au contexte).

Conclusion

L’achat de mots clés Google est un levier puissant pour booster la visibilité et la rentabilité de votre site web. Mais pour réussir vos campagnes publicitaires sur Google Ads, vous devez respecter certaines bonnes pratiques : choisir les mots clés les plus pertinents pour votre activité, rédiger des annonces attractives et incitatives à l’action, définir votre budget et votre stratégie d’enchères, suivre et analyser vos performances, et optimiser vos campagnes en fonction des résultats.

Vous voulez améliorer votre stratégie Google Ads ?

Programmez un rendez-vous en quelques secondes pour que l’un de nos Account Manager analyse votre site et vous donne gratuitement  des recommandations Google Ads ! 

Cet article de blog a été entièrement rédigé par notre outil de rédaction SEO boosté à l'IA.