Tracking Server-Side : Le guide complet pour mesurer efficacement en 2024

Main picture

Le tracking server-side, ou suivi côté serveur, révolutionne la collecte et le traitement des données des utilisateurs sur internet et les applications mobiles. Contrairement au tracking client-side, qui dépend du navigateur ou de l’appareil de l’utilisateur, cette méthode s’appuie sur un serveur dédié pour transmettre les informations aux plates-formes d’analyse.

Cette technique offre des avantages significatifs en termes de performance, sécurité, fiabilité et conformité. Elle s’avère particulièrement efficace pour surmonter les restrictions des bloqueurs de publicité, navigateurs et systèmes d’exploitation, améliorant ainsi portée et précision.

Nous vous guiderons à travers les subtilités du tracking server-side, exposant son fonctionnement, son importance cruciale en 2024, et les meilleures pratiques pour sa mise en place et son optimisation. Ce guide s’adresse aux webmasters, développeurs, marketers, et analystes, proposant des insights essentiels pour mesurer l’engagement des utilisateurs et booster les conversions.

Pourquoi le Tracking Server-Side est Incontournable en 2024

Le tracking server-side transcende la notion de tendance pour devenir une véritable nécessité pour les professionnels du web en 2024. Cette importance est due à un triple défi qui rend le tracking client-side de plus en plus contraignant et inefficace : l’avancée des régulations sur la confidentialité, les restrictions inhérentes au tracking client-side, et l’intensification de l’utilisation des ad blockers. Étudions en détail ces défis.

Évolution des Régulations sur la Confidentialité

La sécurité des données personnelles est désormais au cœur des préoccupations des autorités et des utilisateurs. Des cadres réglementaires tels que le RGPD en Europe ou le CCPA en Californie imposent de strictes obligations aux sites web et applications. Ces obligations comprennent la demande de consentement des utilisateurs, le respect de leurs droits, et la protection de leurs données. Ces régulations entravent l’usage des cookies tiers, pilier du tracking client-side, et exposent les acteurs du web à d’éventuelles sanctions en cas de non-respect.

Limitations du Tracking Client-Side

Basé sur l’exécution de scripts JavaScript dans le navigateur ou sur l’appareil de l’utilisateur, le tracking client-side présente plusieurs faiblesses, notamment en termes de performance, de fiabilité, et de précision. En particulier, il peut ralentir le chargement des pages, consommer plus de bande passante et d’énergie, et être sensible à des erreurs de code ou de réseau. De plus, il ne permet pas de suivre certains événements cruciaux, tels que les transactions hors-ligne, les taux de rebond, ou les conversions post-affichage.

Augmentation de l’Ad Blocking

L’ad blocking, ou blocage des publicités, s’est largement répandu, avec des utilisateurs optant pour des extensions ou des applications spécifiques pour éliminer annonces et trackers sur le web et dans les applications mobiles. Selon Statista, le taux mondial d’utilisation des ad blockers était de 25,8% en 2019, un chiffre prévu pour monter à 27,5% en 2021. Cette tendance compromet l’efficacité du tracking client-side, en réduisant tant la portée que la précision des données récoltées.

Comprendre le Fonctionnement du Tracking Server-Side

Le tracking server-side est une technique de collecte et d’analyse des données qui s’effectue directement sur le serveur, contrairement au dispositif de l’utilisateur tel qu’un navigateur ou une application mobile. Cette méthode offre une alternative au tracking client-side, où les données sont recueillies et traitées sur le dispositif de l’utilisateur avant d’être transmises au serveur.

Différences Fondamentales avec le Tracking Client-Side

Le tracking client-side fait appel à des tags ou pixels situés sur chaque page web ou application, lesquels envoient les données au serveur web, puis à des plateformes d’analyse. Il utilise le dispositif de l’utilisateur pour relayer l’information vers les outils de gestion de tags comme le populaire Google Tag Manager. Après connexion à Google Tag Manager, il est possible d’acheminer des informations vers diverses plateformes telles que Google Analytics, Facebook, TikTok, Mailchimp, etc.

À l’inverse, le tracking server-side emploie un serveur dédié pour transmettre les données aux plateformes d’analyse, agissant comme un intermédiaire sécurisé. Vous contrôlez intégralement la structuration des données et leur direction depuis votre serveur. Les tags, utilisant une technologie JavaScript sécurisée, sont maniés par des permissions et des politiques qui définissent leur fonctionnement et leurs limites.

Architecture Technique : Comment Ça Marche ?

Pour mettre en place le tracking server-side, l’installation d’un serveur cloud, souvent sous un sous-domaine du site web, est nécessaire. Ce serveur agit en tant qu’interface entre le logiciel du dispositif de l’utilisateur et votre serveur, traitant et redirigeant les données vers les plateformes d’analyse via des requêtes server de Google Tag Manager.

Intégration avec les Systèmes d’Analyse et les Plateformes Publicitaires

Le tracking server-side facilite l’intégration de vos données avec les systèmes d’analyse et les plateformes publicitaires choisis. Il permet l’usage des mêmes tags, déclencheurs, et variables que ceux utilisés pour le tracking client-side, tout en offrant les bénéfices supplémentaires propres au server-side. Vous pouvez diriger vos données vers Google Analytics, Google Ads, Facebook, et autres en employant les tags appropriés dans votre serveur. Il est également possible de générer des tags sur mesure pour d’autres plateformes non supportées par défaut.

Mise en Place et Optimisation du Tracking Server-Side

Confronté aux challenges et opportunités uniques du tracking server-side par rapport au tracking client-side, cet article explore les étapes essentielles à une mise en œuvre efficace, les stratégies pour améliorer la qualité des données, la gestion du consentement des utilisateurs et la conformité RGPD, ainsi que les obstacles techniques et opérationnels à surmonter.

Étapes Clés pour une Implémentation Réussie

Pour déployer le tracking server-side de manière efficace, suivez ces étapes :

  1. Créez un serveur cloud via Google Cloud Platform ou tout autre service cloud de votre choix. Google Cloud Run est idéal pour un déploiement facile et rapide sans gestion d’infrastructure.
  2. Établissez un sous-domaine pour votre serveur, qui partage le même domaine de premier niveau que votre site principal, pour bénéficier de cookies de premier niveau, plus fiables dans le temps.
  3. Configurez un conteneur serveur dans Google Tag Manager et associez-le à votre serveur cloud. Assurez-vous que les paramètres de sécurité et de confidentialité soient correctement configurés, y compris les permissions et les politiques de routage.
  4. Développez un client au sein de votre conteneur serveur pour traiter les données reçues des dispositifs des utilisateurs, les convertir en événements, et les transférer. Selon vos besoins, utilisez le client web standard de Google Tag Manager ou un client personnalisé.
  5. Modifiez le code de votre site ou application pour rediriger les données vers ce nouveau client, en utilisant des méthodes telles que gtag ou data layer, ou encore l’API REST pour les clients personnalisés.
  6. Implémentez des tags, déclencheurs, et variables dans votre conteneur serveur pour gérer les événements et leur transfert aux plateformes d’analyse. Optez pour des tags standard ou personnalisés selon les besoins.
  7. Testez et validez votre configuration à l’aide des outils de Google Tag Manager et assurez-vous de la précision des données collectées et leur alignement avec vos objectifs.

Meilleures Pratiques pour Assurer la Qualité des Données

Maximisez l’efficacité de votre tracking server-side avec ces meilleures pratiques :

  • Employez un data layer pour structurer de manière cohérente les données envoyées, séparant efficacement les données de la présentation.
  • Utilisez des identifiants uniques et persistants pour suivre les utilisateurs à travers différents dispositifs et sessions, en privilégiant les cookies de premier niveau.
  • Captez des événements personnalisés pour mesurer des actions spécifiques importantes pour votre site ou application, en définissant clairement les objectifs et conversions correspondants.
  • Choisissez des tags et déclencheurs spécifiques par plateforme pour éviter des envois de données redondants et optimiser la collecte selon chaque besoin.
  • Simplifiez et dynamisez votre configuration de tracking en stockant des informations clés dans des variables réutilisables.

Gestion du Consentement Utilisateur et Conformité RGPD

Le tracking server-side renforce le respect de la vie privée et la conformité aux normes telles que le RGPD :

  • Adoptez un outil de gestion du consentement, tel que OneTrust ou Cookiebot, pour enregistrer le consentement des utilisateurs de manière fiable et intégrez cet outil à votre conteneur serveur.
  • Privilégiez l’utilisation de cookies de premier niveau pour un respect accru de la vie privée et informez clairement les utilisateurs sur leur usage.
  • Anonymisez ou pseudonymisez les données pour éviter une identification directe des utilisateurs, en restreignant la collecte aux seules données nécessaires et consenties.
  • Assurez une protection optimale des données avec des mesures de sécurité adaptées et respectez scrupuleusement les droits des utilisateurs.

Surmonter les Défis Techniques et Opérationnels

Voici comment adresser les défis inhérents au tracking server-side :

  • Soyez attentif au coût associé au serveur cloud, en optimisant votre configuration pour limiter les requêtes superflues et en sélectionnant le plan de facturation adéquat.
  • Anticipez la complexité technique de l’implémentation par une planification rigoureuse, la documentation, et l’emploi d’outils de collaboration et de gestion de projet.
  • Assurez-vous de la compatibilité de votre système avec les différentes plateformes d’analyse, en vous référant à leur documentation technique et en adaptant vos tags si nécessaire.
  • Accentuez la fiabilité de vos données en procédant à des tests et validations réguliers à l’aide d’outils de débogage spécifiques.

Vous voulez améliorer votre stratégie Google Ads ?

Programmez un rendez-vous en quelques secondes pour que l’un de nos Account Manager analyse votre site et vous donne gratuitement  des recommandations Google Ads ! 

Cet article de blog a été entièrement rédigé par notre outil de rédaction SEO boosté à l'IA.