Ecommerce manager: rôle clé dans le commerce en ligne

agence web

Le commerce en ligne est un secteur en pleine croissance, qui offre de nombreuses opportunités aux entreprises et aux consommateurs. Mais pour réussir dans ce domaine, il faut maîtriser les différents leviers du webmarketing, les technologies de l’information, la logistique et la relation client. C’est le rôle de l’ecommerce manager, un professionnel polyvalent et stratégique, qui supervise l’ensemble des activités liées à la vente en ligne.

Dans cet article, nous vous présentons le métier d’ecommerce manager, ses missions, ses compétences et ses perspectives d’évolution. Vous découvrirez également comment devenir ecommerce manager et quel salaire espérer. Si vous êtes passionné par le web et le commerce, ce métier est fait pour vous !

Qu’est-ce qu’un ecommerce manager ?

Un ecommerce manager est un responsable du commerce en ligne, qui gère et développe la présence d’une entreprise sur internet. Il s’occupe de la conception, du fonctionnement et de l’optimisation du site web marchand, ainsi que des campagnes de promotion et de fidélisation des clients. Il a pour objectif d’augmenter le chiffre d’affaires, la rentabilité et la satisfaction des clients.

L’ecommerce manager travaille en étroite collaboration avec les équipes techniques, marketing, commerciales et logistiques de l’entreprise. Il coordonne les différents projets liés au site web, aux réseaux sociaux, aux partenariats, aux ventes et aux retours. Il analyse les données et les indicateurs de performance (KPI) pour mesurer l’efficacité des actions mises en place et proposer des axes d’amélioration.

L’ecommerce manager peut exercer dans différents types d’entreprises : des pure players (qui vendent uniquement en ligne), des click and mortar (qui combinent vente en ligne et vente physique), des agences web ou des plateformes de e-commerce. Il peut être salarié ou indépendant, et occuper un poste de directeur, de chef de projet ou de consultant.

Quelles sont les missions d’un ecommerce manager ?

Les missions d’un ecommerce manager sont variées et dépendent de la taille et du secteur d’activité de l’entreprise. Voici quelques exemples de tâches qu’il peut réaliser :

  • Définir la stratégie e-commerce : il établit le plan d’action pour atteindre les objectifs commerciaux et marketing de l’entreprise. Il définit le positionnement du site web, le catalogue de produits ou services, la politique tarifaire, les moyens de paiement et de livraison, etc.
  • Gérer le site web marchand : il supervise la création ou la refonte du site web, en collaboration avec les développeurs, les graphistes et les rédacteurs. Il veille à la qualité du design, du contenu, de l’ergonomie et du référencement naturel (SEO) du site. Il assure la maintenance technique et la sécurité du site.
  • Animer les ventes en ligne : il met en place des actions pour attirer, convertir et fidéliser les clients. Il utilise les différents leviers webmarketing (SEO, SEA, email marketing, display, réseaux sociaux, etc.) pour générer du trafic qualifié vers le site. Il crée des offres promotionnelles, des programmes de fidélité, des jeux-concours, etc. Il gère le service client et le suivi des commandes.
  • Analyser les résultats : il suit les indicateurs clés de performance (KPI) tels que le taux de conversion, le panier moyen, le taux de rebond, le taux de satisfaction client, etc. Il réalise des rapports d’activité et des études de marché. Il identifie les points forts et les points faibles du site web et propose des solutions pour optimiser son efficacité.
  • Veiller à la veille concurrentielle : il se tient informé des tendances du marché, des besoins des consommateurs et des innovations technologiques. Il compare les offres, les prix et les services des concurrents. Il adapte la stratégie e-commerce en fonction de l’évolution de l’environnement.

Quelles sont les compétences d’un ecommerce manager ?

Pour exercer le métier d’ecommerce manager, il faut posséder un ensemble de compétences techniques, commerciales et managériales. Voici les principales compétences requises :

  • Maîtriser les outils et les techniques du webmarketing : il faut connaître les principes du référencement naturel (SEO) et payant (SEA), du marketing de contenu, de l’email marketing, du display, des réseaux sociaux, etc. Il faut savoir utiliser les logiciels et les plateformes dédiés à ces activités, tels que Google Analytics, Google Ads, Facebook Ads, Mailchimp, WordPress, Shopify, etc.
  • Connaître les technologies de l’information : il faut avoir des notions de développement web, de design graphique, de gestion de base de données, de sécurité informatique, etc. Il faut savoir travailler avec des CMS (systèmes de gestion de contenu) tels que WordPress, Prestashop, Magento, etc. Il faut être à l’aise avec les langages HTML, CSS, JavaScript, PHP, etc.
  • Avoir des compétences commerciales : il faut savoir définir une stratégie commerciale adaptée au marché et aux objectifs de l’entreprise. Il faut savoir analyser le comportement et les besoins des clients. Il faut savoir négocier avec les fournisseurs, les partenaires et les prestataires. Il faut savoir vendre et fidéliser les clients.
  • Savoir gérer un projet : il faut savoir planifier, organiser, coordonner et contrôler les différentes étapes d’un projet e-commerce. Il faut savoir définir le cahier des charges, le budget, le planning, les ressources humaines et matérielles nécessaires. Il faut savoir communiquer efficacement avec les équipes internes et externes impliquées dans le projet.
  • Avoir des qualités managériales : il faut savoir animer et motiver une équipe pluridisciplinaire. Il faut savoir déléguer, contrôler et évaluer le travail des collaborateurs. Il faut savoir résoudre les problèmes et gérer les conflits. Il faut savoir faire preuve de leadership et de prise d’initiative.
  • Avoir des qualités personnelles : il faut être créatif, curieux et passionné par le web et le commerce. Il faut être rigoureux, organisé et réactif. Il faut être autonome, polyvalent et adaptable. Il faut être à l’écoute, diplomate et pédagogue. Il faut avoir un bon sens relationnel et un bon esprit d’équipe.

Comment devenir ecommerce manager ?

Pour devenir ecommerce manager, il existe plusieurs parcours possibles. En général, il faut avoir un niveau bac+3 à bac+5 dans le domaine du webmarketing, du commerce ou de l’informatique. Voici quelques exemples de formations qui peuvent mener au métier d’ecommerce manager :

  • Licence professionnelle e-commerce et marketing numérique : cette formation permet d’acquérir les compétences nécessaires pour concevoir, gérer et optimiser un site web marchand. Elle aborde les aspects techniques, marketing, juridiques et logistiques du commerce en ligne.
  • Master e-commerce : cette formation permet d’approfondir les connaissances et les compétences liées au commerce en ligne. Elle forme des experts capables de définir et de mettre en œuvre une stratégie e-commerce adaptée aux besoins des entreprises.
  • MBA e-business : cette formation permet de développer une vision globale et stratégique du commerce en ligne. Elle forme des managers capables de piloter des projets e-commerce complexes et innovants.

Ces formations sont accessibles sur dossier ou sur concours aux titulaires d’un bac+2 ou d’un bac+3 dans le domaine du webmarketing, du commerce ou de l’informatique. Elles se déroulent généralement en alternance entre l’école l’école et l’entreprise, ce qui permet d’acquérir une expérience professionnelle. Il est également possible de devenir ecommerce manager en suivant une formation continue, en validant ses acquis de l’expérience (VAE) ou en se formant en autodidacte. Dans tous les cas, il faut justifier d’une solide expérience dans le domaine du webmarketing, du commerce ou de l’informatique.

Quel salaire pour un ecommerce manager ?

Le salaire d’un ecommerce manager dépend de plusieurs facteurs, tels que la taille et le secteur d’activité de l’entreprise, le niveau de responsabilité, l’expérience et la localisation géographique. En moyenne, un ecommerce manager gagne entre 35 000 et 60 000 euros bruts par an en France. Ce salaire peut augmenter avec les primes, les commissions et les avantages en nature.

Un ecommerce manager débutant peut espérer gagner entre 25 000 et 35 000 euros bruts par an. Un ecommerce manager confirmé peut gagner entre 45 000 et 70 000 euros bruts par an. Un ecommerce manager senior peut gagner plus de 80 000 euros bruts par an.

Quelles sont les perspectives d’évolution pour un ecommerce manager ?

Un ecommerce manager peut évoluer vers des postes à plus haute responsabilité, tels que :

  • Directeur e-commerce : il définit et pilote la stratégie globale du commerce en ligne de l’entreprise. Il supervise les équipes e-commerce et coordonne les différents services impliqués dans le projet. Il gère le budget, les partenariats et les relations avec les prestataires externes.
  • Directeur marketing digital : il conçoit et met en œuvre la stratégie marketing digital de l’entreprise. Il supervise les équipes chargées du webmarketing, du SEO, du SEA, du SMO, de l’email marketing, etc. Il analyse les résultats des campagnes et optimise le retour sur investissement (ROI).
  • Directeur omnicanal : il définit et met en œuvre la stratégie omnicanal de l’entreprise. Il veille à la cohérence et à la complémentarité des différents canaux de vente (physiques et digitaux). Il optimise le parcours client et la fidélisation.

Un ecommerce manager peut également se spécialiser dans un domaine particulier, comme le SEO, le SEA, le SMO, l’email marketing, etc. Il peut aussi se reconvertir dans d’autres métiers du web ou du commerce.

Pourquoi devenir ecommerce manager ?

Devenir ecommerce manager présente plusieurs avantages, tels que :

  • Exercer un métier passionnant : l’ecommerce manager est au cœur des innovations technologiques et des tendances du marché. Il doit sans cesse se former et se renouveler pour proposer des solutions adaptées aux besoins des clients.
  • Exercer un métier polyvalent : l’ecommerce manager touche à différents domaines, comme le webmarketing, le commerce, l’informatique, la logistique, etc. Il doit maîtriser les différents aspects du commerce en ligne et coordonner les différents acteurs du projet.
  • Exercer un métier stratégique : l’ecommerce manager a un rôle clé dans le développement de l’entreprise. Il contribue à augmenter le chiffre d’affaires, la rentabilité et la notoriété de l’entreprise sur internet.
  • Exercer un métier évolutif : l’ecommerce manager peut évoluer vers des postes à plus haute responsabilité ou se spécialiser dans un domaine particulier. Il peut aussi changer de secteur d’activité ou de type d’entreprise.

Conclusion

L’ecommerce manager est un métier d’avenir, qui répond aux besoins croissants des entreprises et des consommateurs en matière de commerce en ligne. C’est un métier passionnant, polyvalent et stratégique, qui requiert des compétences techniques, commerciales et managériales. Pour devenir ecommerce manager, il faut avoir un niveau bac+3 à bac+5 dans le domaine du webmarketing, du commerce ou de l’informatique, et justifier d’une solide expérience dans le secteur. Le salaire d’un ecommerce manager varie entre 35 000 et 60 000 euros bruts par an en moyenne, et peut augmenter avec l’expérience et les responsabilités. L’ecommerce manager peut évoluer vers des postes de directeur e-commerce, de directeur marketing digital ou de directeur omnicanal.

Si vous êtes intéressé par le métier d’ecommerce manager, n’hésitez pas à consulter les offres d’emploi disponibles sur les sites spécialisés. Vous pouvez aussi vous former en ligne ou en alternance, ou encore créer votre propre site web marchand. L’essentiel est de vous lancer et de vous faire connaître !

Vous voulez améliorer votre stratégie marketing ?

Programmez un rendez-vous en quelques secondes pour que l’un de nos experts analyse votre stratégie marketing et vous propose un plan d’action ! 

Cet article de blog a été entièrement rédigé par notre outil de rédaction SEO boosté à l'IA.