Comment réussir son SEO multilingue en 6 étapes clés

seo

Vous avez un site web que vous voulez proposer en plusieurs langues ? Bravo ! C’est une excellente façon de toucher de nouveaux marchés et de fidéliser vos clients internationaux. Mais attention : traduire votre site ne suffit pas pour le rendre visible et attractif dans les moteurs de recherche. Il vous faut aussi optimiser votre SEO multilingue.

Le SEO multilingue, c’est l’ensemble des techniques qui visent à améliorer le référencement naturel de votre site dans différentes langues. Cela implique de prendre en compte les spécificités culturelles, linguistiques et techniques de chaque pays cible. Cela demande aussi de créer un contenu adapté, pertinent et de qualité pour chaque version de votre site.

Vous vous demandez comment faire ? Pas de panique ! Dans cet article, nous allons vous donner 6 conseils pratiques pour réussir votre SEO multilingue. Suivez le guide !

1. Faites une recherche de mots clés pour chaque langue

La première étape pour optimiser votre SEO multilingue est de choisir les bons mots clés pour chaque langue. Les mots clés sont les termes que les internautes saisissent dans les moteurs de recherche pour trouver ce qu’ils cherchent. Ils sont essentiels pour que votre site soit bien positionné et génère du trafic qualifié.

Mais attention : les mots clés ne se traduisent pas littéralement d’une langue à l’autre. Il faut tenir compte des différences de vocabulaire, d’orthographe, de syntaxe et de sémantique entre les langues. Il faut aussi analyser la concurrence, le volume de recherche, la saisonnalité et le coût par clic de chaque mot clé.

Pour trouver les mots clés adaptés à chaque langue, vous pouvez utiliser des outils comme Semrush, Google Keyword Planner ou Ahrefs. Ces outils vous permettent de découvrir les termes les plus recherchés par les internautes dans chaque pays, ainsi que leur niveau de difficulté et leur potentiel de conversion.

Par exemple, si vous vendez des chaussures de sport en France et aux États-Unis, vous ne pouvez pas vous contenter de traduire “chaussure de sport” par “sports shoe”. Vous devez aussi prendre en compte les variantes comme “basket”, “sneaker” ou “running shoe”, qui ont des volumes de recherche et des intentions d’achat différents.

Une fois que vous avez une liste de mots clés pour chaque langue, vous devez les intégrer naturellement à votre contenu, sans les répéter de façon abusive. Vous devez aussi les placer aux endroits stratégiques de votre site, comme les titres, les méta-descriptions, les URL, les balises alt des images, etc.

2. Traduisez votre contenu de façon professionnelle

La deuxième étape pour réussir votre SEO multilingue est de traduire votre contenu de façon professionnelle. Le contenu est le cœur de votre site web. C’est lui qui va informer, convaincre et fidéliser vos visiteurs. C’est aussi lui qui va déterminer la pertinence et la qualité de votre site aux yeux des moteurs de recherche.

Mais attention : traduire votre contenu ne signifie pas simplement changer les mots d’une langue à l’autre. Il faut aussi adapter le ton, le style, la structure et le message à chaque culture et à chaque public. Il faut aussi éviter les fautes d’orthographe, de grammaire ou de syntaxe, qui peuvent nuire à votre crédibilité et à votre image de marque.

Pour traduire votre contenu de façon professionnelle, vous devez faire appel à des traducteurs qualifiés, natifs de la langue cible et spécialisés dans votre domaine d’activité. Vous devez aussi leur fournir un brief clair et précis, avec vos objectifs, vos mots clés, vos consignes de rédaction et vos éléments de branding.

Et surtout, oubliez les outils de traduction automatique, comme Google Translate ou Deepl. Ces outils peuvent être utiles pour avoir une idée générale du sens d’un texte, mais ils ne sont pas fiables pour produire un contenu optimisé pour le SEO multilingue. Ils peuvent générer des erreurs, des contresens ou des incohérences qui peuvent pénaliser votre référencement naturel.

3. Choisissez la bonne structure pour votre site multilingue

La troisième étape pour optimiser votre SEO multilingue est de choisir la bonne structure pour votre site multilingue. La structure de votre site est la façon dont vous organisez vos pages et vos contenus selon les différentes langues. Elle a un impact direct sur l’expérience utilisateur et sur le crawl des moteurs de recherche.

Il existe plusieurs façons de structurer un site multilingue, chacune ayant ses avantages et ses inconvénients. Voici les principales :

  • Le sous-domaine : il s’agit d’ajouter un préfixe au nom de domaine principal pour indiquer la langue. Par exemple : fr.example.com pour le français, en.example.com pour l’anglais, etc. Cette méthode permet de séparer clairement les différentes versions du site et d’optimiser le référencement local. Mais elle nécessite aussi plus de maintenance et plus de budget.
  • Le sous-répertoire : il s’agit d’ajouter un suffixe à l’URL du site principal pour indiquer la langue. Par exemple : example.com/fr/ pour le français, example.com/en/ pour l’anglais, etc. Cette méthode permet de profiter du trafic et de l’autorité du site principal et d’économiser des ressources. Mais elle peut aussi créer des problèmes de duplication ou de cannibalisation.
  • Le nom de domaine par pays : il s’agit d’utiliser un nom de domaine différent pour chaque pays cible. Par exemple : example.fr pour la France, example.co.uk pour le Royaume-Uni, etc. Cette méthode permet d’adapter le site à chaque marché et d’améliorer le référencement local. Mais elle implique aussi d’acheter et de gérer plusieurs noms de domaine et d’avoir une stratégie SEO spécifique pour chacun.

Pour choisir la meilleure structure pour votre site multilingue, vous devez prendre en compte plusieurs critères, comme votre budget, votre audience, votre concurrence, votre hébergement, etc. Vous devez aussi vous assurer que votre structure est claire, logique et cohérente pour les utilisateurs et pour les moteurs de recherche.

4. Utilisez les balises hreflang pour indiquer la langue de chaque page

La quatrième étape pour réussir votre SEO multilingue est d’utiliser les balises hreflang pour indiquer la langue de chaque page. Les balises hreflang sont des éléments de code HTML qui servent à signaler aux moteurs de recherche la langue et le pays cibles de chaque page de votre site.

Les balises hreflang sont utiles pour éviter les problèmes de duplication ou de confusion entre les différentes versions de votre site. Elles permettent aussi d’améliorer l’indexation et le classement de vos pages dans les résultats de recherche. Elles aident enfin à offrir une meilleure expérience utilisateur en redirigeant les visiteurs vers la version la plus adaptée à leur langue et à leur localisation.

Pour utiliser les balises hreflang, vous devez les insérer dans l’en-tête de chaque page de votre site, ou dans le fichier sitemap. Vous devez aussi respecter la syntaxe et le formatage corrects, en utilisant le code ISO 639-1 pour la langue et le code ISO 3166-1 Alpha 2 pour le pays. Par exemple : fr-FR pour le français de France, en-US pour l’anglais des États-Unis, etc.

Par exemple, si vous avez une page en français et une page en anglais sur le même sujet, vous pouvez utiliser les balises hreflang suivantes :

Ces balises indiquent aux moteurs de recherche que la page en français s’adresse aux internautes francophones de France, et que la page en anglais s’adresse aux internautes anglophones des États-Unis. Ainsi, les moteurs de recherche afficheront la bonne version de la page selon la requête et la localisation de l’utilisateur.

5. Adaptez votre contenu à chaque culture et à chaque marché

La cinquième étape pour optimiser votre SEO multilingue est d’adapter votre contenu à chaque culture et à chaque marché. Le contenu est un élément clé pour séduire et fidéliser vos clients internationaux. Mais pour cela, il faut qu’il soit pertinent, personnalisé et respectueux des spécificités de chaque pays cible.

Cela implique de prendre en compte plusieurs aspects, comme :

  • Le ton et le style : il faut adapter le niveau de langage, le registre, la politesse, l’humour, etc. selon les attentes et les habitudes de chaque public. Par exemple, les internautes anglophones sont généralement plus habitués à un ton direct et informel que les internautes francophones.
  • Les références culturelles : il faut éviter les expressions idiomatiques, les proverbes, les citations ou les exemples qui ne sont pas compréhensibles ou appropriés dans une autre culture. Par exemple, si vous voulez parler d’un sujet difficile à aborder, vous pouvez dire “toucher du bois” en français, mais “toucher du fer” en allemand.
  • Les conventions locales : il faut respecter les normes et les règles en vigueur dans chaque pays en matière de formatage des dates, des heures, des devises, des unités de mesure, etc. Par exemple, si vous voulez afficher un prix en euros, vous devez utiliser le symbole € en France, mais EUR en Allemagne.
  • Les préférences des utilisateurs : il faut tenir compte des besoins, des envies et des motivations de chaque marché cible. Par exemple, si vous vendez des vêtements en ligne, vous devez proposer des collections adaptées aux saisons, aux tendances et aux goûts de chaque pays.

Pour adapter votre contenu à chaque culture et à chaque marché, vous devez faire une recherche utilisateur approfondie, une stratégie éditoriale personnalisée et une optimisation continue de la conversion. Vous devez aussi vous appuyer sur des experts locaux, qui connaissent bien la culture et le marché de chaque pays cible.

6. Mesurez et analysez les résultats de votre SEO multilingue

La sixième et dernière étape pour réussir votre SEO multilingue est de mesurer et d’analyser les résultats de votre SEO multilingue. Le SEO multilingue n’est pas une science exacte. Il faut tester, ajuster et améliorer en permanence votre stratégie pour atteindre vos objectifs et satisfaire vos clients.

Pour mesurer et analyser les résultats de votre SEO multilingue, vous devez utiliser des outils comme Google Analytics, Google Search Console ou Semrush. Ces outils vous permettent de suivre et de comparer les indicateurs clés de performance (KPI) de chaque version de votre site, tels que :

  • Le trafic : il s’agit du nombre de visiteurs qui accèdent à votre site depuis les moteurs de recherche. Vous pouvez analyser le trafic par langue, par pays, par source, par mot clé, etc.
  • Le taux de rebond : il s’agit du pourcentage de visiteurs qui quittent votre site après avoir consulté une seule page. Un taux de rebond élevé peut indiquer un problème de pertinence, de qualité ou d’ergonomie de votre site.
  • Le temps passé sur le site : il s’agit du temps moyen que les visiteurs passent sur votre site. Un temps passé élevé peut signifier que votre contenu est intéressant, engageant et adapté à votre audience.
  • Le taux de conversion : il s’agit du pourcentage de visiteurs qui réalisent une action souhaitée sur votre site, comme s’inscrire à une newsletter, demander un devis ou acheter un produit. Un taux de conversion élevé peut témoigner de l’efficacité de votre stratégie SEO multilingue.

En mesurant et en analysant ces indicateurs, vous pouvez identifier les points forts et les points faibles de votre SEO multilingue. Vous pouvez aussi déceler les opportunités d’amélioration et les axes d’optimisation. Vous pouvez enfin ajuster votre stratégie en fonction des résultats obtenus et des retours des utilisateurs.

Conclusion

Le SEO multilingue est un levier puissant pour développer votre visibilité et votre chiffre d’affaires à l’international. Mais il ne s’improvise pas. Il nécessite une méthodologie rigoureuse et une connaissance approfondie des spécificités de chaque langue et de chaque marché.

Pour réussir votre SEO multilingue, vous devez suivre ces 6 étapes clés :

  1. Faites une recherche de mots clés pour chaque langue.
  2. Traduisez votre contenu de façon professionnelle.
  3. Choisissez la bonne structure pour votre site multilingue.
  4. Utilisez les balises hreflang pour indiquer la langue de chaque page.
  5. Adaptez votre contenu à chaque culture et à chaque marché.
  6. Mesurez et analysez les résultats de votre SEO multilingue.

Vous voulez améliorer votre référencement naturel ?

Programmez un rendez-vous en quelques secondes pour que l’un de nos account managers analyse le SEO de votre site et vous propose un plan d’action ! 

Cet article de blog a été entièrement rédigé par notre outil de rédaction SEO boosté à l'IA.