SEO technique : 12 points clés incontournables pour votre site web

seo

Vous avez un site web et vous voulez qu’il soit bien visible sur Google ? Vous savez que le référencement naturel (SEO) est essentiel pour attirer du trafic qualifié et convertir vos visiteurs en clients ? Mais vous ne savez pas par où commencer ni comment optimiser votre site pour les moteurs de recherche ? Pas de panique !

Dans cet article, je vais vous présenter 12 points clés de SEO technique incontournables pour votre site web. Ces techniques vont vous aider à améliorer l’exploration, l’indexation et le positionnement de votre site sur Google. Elles vont aussi vous permettre d’offrir une meilleure expérience utilisateur à vos visiteurs et de renforcer votre crédibilité et votre autorité dans votre domaine. Prêt à booster votre SEO ? Alors suivez le guide !

1. Choisir son domaine préféré

Le premier point de SEO technique pour votre site web est de choisir votre domaine préféré. C’est-à-dire la version de votre URL que vous voulez que Google affiche dans ses résultats de recherche. Par exemple, vous pouvez choisir entre https://www.example.com ou https://example.com, ou encore entre https://www.example.com/fr/ ou https://fr.example.com/. Il est important de choisir une seule version de votre URL et de la communiquer à Google via la Search Console. Ainsi, vous éviterez les problèmes de duplication de contenu et vous consoliderez l’autorité de votre domaine.

Comment choisir son domaine préféré ?

Pour choisir votre domaine préféré, vous devez prendre en compte plusieurs critères : la facilité d’utilisation, la cohérence avec votre marque, la compatibilité avec les réseaux sociaux, etc. Il n’y a pas de règle universelle, mais voici quelques conseils pour vous aider :

  • Privilégiez le protocole HTTPS qui sécurise les échanges entre votre site et vos visiteurs.
  • Utilisez le www si vous avez un site à vocation internationale ou si vous voulez bénéficier des avantages des sous-domaines.
  • Utilisez un sous-dossier (exemple.com/fr/) si vous avez un site multilingue ou si vous voulez segmenter votre contenu par thématique.
  • Utilisez un sous-domaine (fr.example.com) si vous avez un site avec des contenus très différents ou si vous voulez donner plus d’autonomie à chaque section.

Comment indiquer son domaine préféré à Google ?

Pour indiquer votre domaine préféré à Google, vous devez utiliser la Search Console. Voici les étapes à suivre :

  1. Connectez-vous à la Search Console avec votre compte Google.
  2. Ajoutez toutes les versions de votre URL (avec ou sans www, avec ou sans HTTPS, etc.) comme propriétés distinctes.
  3. Sélectionnez la propriété correspondant à votre domaine préféré.
  4. Cliquez sur “Paramètres” puis sur “Domaine préféré”.
  5. Choisissez l’option qui correspond à votre domaine préféré et validez.

Vous pouvez aussi utiliser la balise link rel=“canonical” dans le code HTML de vos pages pour indiquer à Google quelle est la version canonique de votre URL. Cela permet d’éviter les problèmes de duplication de contenu et de transférer le jus SEO vers la page principale.

2. Optimiser votre robots.txt

Le deuxième point de SEO technique pour votre site web est d’optimiser votre fichier robots.txt. Ce fichier est un document texte qui indique aux robots des moteurs de recherche quelles pages de votre site ils peuvent ou ne peuvent pas explorer. Il permet de contrôler l’accès à votre contenu et d’éviter que des pages non pertinentes ou sensibles soient indexées par Google.

Comment créer et modifier son fichier robots.txt ?

Pour créer ou modifier votre fichier robots.txt, vous devez suivre ces étapes :

  1. Créez un fichier texte nommé robots.txt à la racine de votre site web.
  2. Utilisez la syntaxe suivante pour indiquer aux robots ce qu’ils peuvent ou ne peuvent pas explorer :
User-agent: [nom du robot] Disallow: [chemin de l’URL à bloquer] Allow: [chemin de l’URL à autoriser]

Par exemple, si vous voulez bloquer l’accès à votre dossier images à tous les robots, vous pouvez écrire :

User-agent: * Disallow: /images/

Si vous voulez autoriser l’accès à une page spécifique dans ce dossier, vous pouvez écrire :

User-agent: * Disallow: /images/ Allow: /images/logo.png

Vous pouvez aussi utiliser le caractère * comme joker pour bloquer ou autoriser plusieurs pages qui contiennent un même motif. Par exemple, si vous voulez bloquer toutes les pages qui contiennent le mot “admin”, vous pouvez écrire :

User-agent: * Disallow: /admin

Vous pouvez tester votre fichier robots.txt avec l’outil de test de la Search Console pour vérifier qu’il n’y a pas d’erreurs ou de conflits.

Quelles sont les bonnes pratiques pour optimiser son fichier robots.txt ?

Pour optimiser votre fichier robots.txt, voici quelques bonnes pratiques à suivre :

  • Bloquez les pages qui n’ont pas de valeur ajoutée pour les utilisateurs ou pour le SEO, comme les pages de connexion, les pages de confirmation, les pages de paramètres, etc.
  • Bloquez les pages qui contiennent des informations confidentielles ou personnelles, comme les données bancaires, les coordonnées, etc.
  • Bloquez les pages qui sont dupliquées ou qui ont un contenu similaire, comme les versions imprimables, les versions mobiles, les versions PDF, etc.
  • Bloquez les pages qui sont en cours de développement ou qui ne sont pas prêtes à être publiées.
  • N’utilisez pas le fichier robots.txt pour bloquer l’indexation de vos pages. Utilisez plutôt la balise meta name=“robots” avec la valeur “noindex”.
  • N’oubliez pas d’autoriser l’accès à vos fichiers CSS, JavaScript et images qui sont nécessaires au rendu de vos pages.
  • N’oubliez pas d’autoriser l’accès à votre sitemap XML pour faciliter l’exploration et l’indexation de vos pages.

3. Optimiser la structure de vos URLs

Le troisième point de SEO technique pour votre site web est d’optimiser la structure de vos URLs. L’URL est l’adresse web qui identifie chaque page de votre site. Elle doit être claire, concise et descriptive pour faciliter la compréhension et la navigation des utilisateurs et des moteurs de recherche. Une URL optimisée peut aussi augmenter le taux de clics (CTR) et le partage social de vos pages.

Comment optimiser la structure de ses URLs ?

Pour optimiser la structure de vos URLs, voici quelques conseils à suivre :

  • Utilisez des mots-clés pertinents et populaires dans vos URLs pour décrire le contenu de vos pages.
  • Séparez les mots par des tirets (-) et non par des underscores (_) ou des espaces (%20).
  • Utilisez des minuscules et non des majuscules pour éviter les confusions.
  • Limitez la longueur de vos URLs à 60 caractères environ pour qu’elles soient lisibles et mémorisables.
  • Évitez les paramètres inutiles ou redondants qui alourdissent vos URLs et compliquent leur analyse.
  • Respectez la hiérarchie de votre site en utilisant des sous-dossiers pour organiser vos pages par catégorie ou par thématique.
  • Utilisez des URL canoniques pour indiquer à Google quelle est la version principale d’une page en cas de duplication.

Voici un exemple d’URL optimisée :

https://www.example.com/blog/seo-technique/optimiser-structure-url

Et un exemple d’URL non optimisée :

https://www.example.com/index.php?page=article&id=123&cat=seo&lang=fr&ref=456

Quels sont les avantages d’optimiser la structure de ses URLs ?

Optimiser la structure de vos URLs présente plusieurs avantages pour votre SEO :

  • Cela facilite l’exploration et l’indexation de vos pages par les robots des moteurs de recherche.
  • Cela renforce la pertinence et la cohérence de vos pages par rapport aux mots-clés recherchés par les internautes.
  • Cela améliore l’expérience utilisateur en rendant vos pages plus faciles à trouver et à partager.
  • Cela augmente le taux de clics sur vos pages dans les résultats de recherche en les rendant plus attrayantes et plus crédibles.
  • Cela favorise le maillage interne en facilitant la création de liens entre vos pages.

4. Optimiser votre sitemap XML

Le quatrième point de SEO technique pour votre site web est d’optimiser votre sitemap XML. Le sitemap XML est un fichier qui liste toutes les pages de votre site web et qui facilite leur exploration et leur indexation par les moteurs de recherche. Il permet de communiquer à Google la structure de votre site, la fréquence de mise à jour de vos pages et leur importance relative. Il peut aussi contenir des informations spécifiques sur le contenu de vos pages, comme les images, les vidéos ou les actualités.

Comment créer et modifier son sitemap XML ?

Pour créer ou modifier votre sitemap XML, vous pouvez suivre ces étapes :

  1. Créez un fichier XML nommé sitemap.xml à la racine de votre site web.
  2. Utilisez la syntaxe suivante pour indiquer à Google les pages de votre site et leurs caractéristiques :
   https://www.example.com/foo.html 2018-06-04 monthly 0.8  … 

Les éléments obligatoires sont qui indique l’URL de la page et qui indique la date de dernière modification de la page. Les éléments optionnels sont qui indique la fréquence de changement de la page (par exemple : always, hourly, daily, weekly, monthly, yearly ou never) et qui indique l’importance de la page par rapport aux autres pages du site (de 0 à 1.0).

Vous pouvez aussi utiliser des extensions de sitemap pour fournir des informations supplémentaires sur le contenu de vos pages, comme les images, les vidéos ou les actualités. Par exemple :

   https://www.example.com/foo.html  https://www.example.com/image.jpg Une belle image Image   … 

Pour plus d’informations sur les extensions de sitemap, consultez la documentation officielle de Google .

Comment envoyer son sitemap XML à Google ?

Pour envoyer votre sitemap XML à Google, vous devez utiliser la Search Console . Voici les étapes à suivre :

  1. Connectez-vous à la Search Console avec votre compte Google.
  2. Ajoutez votre site web comme propriété si ce n’est pas déjà fait.
  3. Cliquez sur “Sitemaps” dans le menu latéral.
  4. Saisissez l’URL complète de votre fichier sitemap.xml dans le champ prévu à cet effet.
  5. Cliquez sur “Envoyer” et vérifiez qu’il n’y a pas d’erreurs.

Vous pouvez aussi envoyer votre sitemap XML à Google en utilisant la méthode ping . Il suffit de taper l’URL suivante dans la barre d’adresse de votre navigateur :

http://www.google.com/ping?sitemap=https://www.example.com/sitemap.xml

Remplacez https://www.example.com/sitemap.xml par l’URL de votre sitemap XML. Si l’envoi est réussi, vous verrez un message de confirmation.

5. Optimiser la vitesse de chargement de vos pages

Le cinquième point de SEO technique pour votre site web est d’optimiser la vitesse de chargement de vos pages. La vitesse de chargement est le temps qu’il faut à une page pour s’afficher complètement dans le navigateur. C’est un facteur clé pour offrir une bonne expérience utilisateur à vos visiteurs et pour améliorer votre positionnement sur Google. En effet, Google prend en compte la vitesse de chargement dans son algorithme de classement, notamment sur les appareils mobiles. Il utilise aussi les Core Web Vitals , des indicateurs qui mesurent la performance, la réactivité et la stabilité visuelle des pages web.

Comment mesurer la vitesse de chargement de ses pages ?

Pour mesurer la vitesse de chargement de vos pages, vous pouvez utiliser des outils en ligne comme PageSpeed Insights , Lighthouse ou GTmetrix . Ces outils analysent vos pages et vous donnent un score de performance ainsi que des recommandations pour les optimiser. Vous pouvez aussi utiliser la Search Console pour consulter le rapport sur les Core Web Vitals et identifier les pages qui ont besoin d’être améliorées.

Comment optimiser la vitesse de chargement de ses pages ?

Pour optimiser la vitesse de chargement de vos pages, voici quelques bonnes pratiques à suivre :

  • Réduisez la taille et le nombre de vos fichiers HTML, CSS, JavaScript et images. Vous pouvez utiliser des techniques comme la minification, la compression ou le lazy loading .
  • Utilisez un hébergement web performant et adapté à votre trafic. Vous pouvez aussi utiliser un réseau de diffusion de contenu (CDN) pour réduire la distance entre vos serveurs et vos visiteurs.
  • Mettez en cache vos ressources statiques comme les images, les polices ou les icônes. Vous pouvez utiliser des directives HTTP comme Cache-Control ou Expires pour indiquer aux navigateurs combien de temps ils doivent conserver ces ressources en mémoire.
  • Optimisez l’ordre de chargement et d’exécution de vos fichiers. Vous pouvez utiliser des attributs comme async ou defer pour indiquer aux navigateurs comment gérer les scripts JavaScript sans bloquer le rendu des pages.
  • Optimisez le temps de réponse du serveur. Vous pouvez surveiller les indicateurs comme le temps jusqu’au premier octet (TTFB) ou le temps jusqu’à ce que le contenu soit peint (FCP) pour identifier les sources de latence.

6. Optimiser le maillage interne de votre site

Le sixième point de SEO technique pour votre site web est d’optimiser le maillage interne de votre site. Le maillage interne désigne l’ensemble des liens qui relient les pages entre elles au sein d’un même site. Il permet de faciliter la navigation des utilisateurs et des moteurs de recherche, de répartir le jus SEO entre les pages et de renforcer la cohérence thématique du site.

Comment créer et modifier son maillage interne ?

Pour créer ou modifier votre maillage interne, vous devez suivre ces étapes :

  1. Définissez une architecture claire et logique pour votre site. Vous pouvez utiliser une structure en silo , en cocon sémantique ou en pyramide inversée , selon vos objectifs et votre thématique.
  2. Créez des liens entre vos pages en utilisant des ancres pertinentes et variées. Vous pouvez utiliser des mots-clés, des expressions ou des phrases qui décrivent le contenu cible du lien.
  3. Vérifiez que vos liens sont fonctionnels et ne renvoient pas d’erreurs. Vous pouvez utiliser des outils comme Broken Link Checker ou Screaming Frog pour détecter les liens cassés.
  4. Évitez les liens en trop grand nombre ou de faible qualité. Vous pouvez utiliser des outils comme SEOQuake ou Majestic pour analyser la densité et la pertinence de vos liens.
  5. Hiérarchisez vos pages en fonction de leur importance et de leur popularité. Vous pouvez utiliser des outils comme Google Analytics ou Search Console pour mesurer le trafic et les conversions de vos pages.
  6. Créez des liens vers vos pages stratégiques depuis vos pages les plus visitées ou les plus autoritaires. Vous pouvez utiliser des techniques comme le cocon sémantique ou le silo inversé pour renforcer le jus SEO de vos pages clés.

7. Optimiser la balise title et la meta description de vos pages

Le septième point de SEO technique pour votre site web est d’optimiser la balise title et la meta description de vos pages. La balise title est le titre qui apparaît dans l’onglet du navigateur et dans les résultats de recherche. La meta description est le texte qui apparaît sous le titre dans les résultats de recherche. Ces deux éléments ont un impact sur le référencement et sur le taux de clics (CTR) de vos pages.

Comment optimiser la balise title et la meta description de ses pages ?

Pour optimiser la balise title et la meta description de vos pages, voici quelques bonnes pratiques à suivre :

  • Rédigez une balise title et une meta description uniques et pertinentes pour chaque page de votre site. Vous pouvez utiliser des outils comme Yoast SEO ou Rank Math pour vérifier que vos balises sont bien optimisées.
  • Utilisez des mots-clés principaux et secondaires dans votre balise title et votre meta description. Vous pouvez utiliser des outils comme SEOQuantum ou Ubersuggest pour trouver les meilleurs mots-clés pour votre page.
  • Respectez la longueur maximale recommandée pour votre balise title et votre meta description. Vous pouvez utiliser des outils comme SERP Simulator ou Portent Title Maker pour simuler l’affichage de vos balises dans les résultats de recherche.
  • Rédigez une balise title et une meta description accrocheuses et incitatives au clic. Vous pouvez utiliser des techniques comme les chiffres, les questions, les émotions ou les appels à l’action pour attirer l’attention des internautes.
  • Testez et mesurez l’efficacité de vos balises title et meta description. Vous pouvez utiliser des outils comme Google Search Console ou Google Optimize pour analyser le CTR et les conversions de vos pages.

8. Optimiser le contenu de vos pages

Le huitième point de SEO technique pour votre site web est d’optimiser le contenu de vos pages. Le contenu est le coeur de votre site web et le principal critère de pertinence pour Google. Il doit être de qualité, original, utile et adapté à votre audience.

Comment optimiser le contenu de ses pages ?

Pour optimiser le contenu de vos pages, voici quelques bonnes pratiques à suivre :

  • Rédigez un contenu unique et original pour chaque page de votre site. Vous pouvez utiliser des outils comme Copyscape ou Quetext pour vérifier que votre contenu n’est pas dupliqué ou plagié.
  • Rédigez un contenu utile et informatif pour votre audience. Vous pouvez utiliser des outils comme Answer The Public ou AlsoAsked pour trouver les questions et les besoins de vos utilisateurs.
  • Rédigez un contenu adapté à votre thématique et à votre intention de recherche. Vous pouvez utiliser des outils comme SEOQuantum ou 1.fr pour analyser la sémantique et la pertinence de votre contenu.
  • Rédigez un contenu structuré et lisible pour vos utilisateurs et pour Google. Vous pouvez utiliser des outils comme Hemingway ou Yoast SEO pour améliorer la lisibilité et la structure de votre contenu.
  • Rédigez un contenu riche et varié pour enrichir l’expérience utilisateur. Vous pouvez utiliser des éléments comme les images, les vidéos, les infographies, les citations ou les témoignages pour illustrer et valoriser votre contenu.

9. Optimiser les balises Hn de vos pages

Le neuvième point de SEO technique pour votre site web est d’optimiser les balises Hn de vos pages. Les balises Hn sont les titres et les sous-titres qui structurent le contenu de vos pages. Elles vont de H1 à H6, du plus important au moins important. Elles permettent de hiérarchiser l’information et de faciliter la lecture pour les utilisateurs et pour Google.

Comment optimiser les balises Hn de ses pages ?

Pour optimiser les balises Hn de vos pages, voici quelques bonnes pratiques à suivre :

  • Utilisez une seule balise H1 par page, qui correspond au titre principal de votre page. Vous pouvez utiliser des outils comme SEO Site Checkup ou SEO Minion pour vérifier que vous n’avez pas de balise H1 en double ou manquante.
  • Utilisez des balises Hn de manière cohérente et logique, en respectant l’ordre des niveaux. Vous pouvez utiliser des outils comme SEO Review Tools ou SEOQuake pour vérifier la structure et la hiérarchie de vos balises Hn.
  • Utilisez des mots-clés principaux et secondaires dans vos balises Hn, en évitant la sur-optimisation. Vous pouvez utiliser des outils comme SEOQuantum ou Ubersuggest pour trouver les meilleurs mots-clés pour vos balises Hn.
  • Utilisez des balises Hn accrocheuses et informatives, qui incitent à la lecture et à la curiosité. Vous pouvez utiliser des techniques comme les chiffres, les questions, les émotions ou les promesses pour attirer l’attention des internautes.
  • Utilisez des balises Hn courtes et concises, qui résument l’idée principale de chaque section. Vous pouvez utiliser des outils comme CoSchedule Headline Analyzer ou Sharethrough Headline Analyzer pour évaluer la qualité de vos balises Hn.

10. Optimiser les images de vos pages

Le dixième point de SEO technique pour votre site web est d’optimiser les images de vos pages. Les images sont des éléments essentiels pour rendre votre contenu plus attrayant et plus compréhensible. Elles peuvent aussi générer du trafic grâce à la recherche d’images sur Google.

Comment optimiser les images de ses pages ?

Pour optimiser les images de vos pages, voici quelques bonnes pratiques à suivre :

  • Réduisez la taille et le poids de vos images, sans sacrifier leur qualité. Vous pouvez utiliser des outils comme TinyPNG ou Compressor.io pour compresser vos images.
  • Choisissez le bon format pour vos images, en fonction de leur usage et de leur rendu. Vous pouvez utiliser des formats comme JPEG, PNG ou WebP pour vos images.
  • Renseignez l’attribut alt de vos images, qui décrit le contenu et la fonction de vos images. Vous pouvez utiliser des mots-clés pertinents et descriptifs dans votre attribut alt.
  • Renseignez l’attribut title de vos images, qui affiche un texte au survol de la souris sur vos images. Vous pouvez utiliser un texte informatif et incitatif dans votre attribut title.
  • Renseignez le nom du fichier de vos images, qui apparaît dans l’URL de vos images. Vous pouvez utiliser des mots-clés séparés par des tirets dans votre nom de fichier.

11. Optimiser les liens externes de vos pages

Le onzième point de SEO technique pour votre site web est d’optimiser les liens externes de vos pages. Les liens externes sont les liens qui pointent vers d’autres sites web que le vôtre. Ils permettent de crédibiliser votre contenu, d’apporter de la valeur ajoutée à vos utilisateurs et de créer des relations avec d’autres sites web.

Comment optimiser les liens externes de ses pages ?

Pour optimiser les liens externes de vos pages, voici quelques bonnes pratiques à suivre :

  • Choisissez des sites web de qualité et de confiance pour vos liens externes. Vous pouvez utiliser des outils comme Moz ou Ahrefs pour évaluer la réputation et l’autorité des sites web.
  • Choisissez des pages web pertinentes et en rapport avec votre contenu pour vos liens externes. Vous pouvez utiliser des outils comme Google ou Bing pour trouver les pages web les plus adaptées à votre sujet.
  • Utilisez des ancres naturelles et variées pour vos liens externes. Vous pouvez utiliser des mots-clés, des expressions ou des phrases qui décrivent le contenu cible du lien.
  • Utilisez des attributs appropriés pour vos liens externes. Vous pouvez utiliser l’attribut rel=“nofollow” pour indiquer à Google de ne pas suivre le lien ou l’attribut target=“_blank” pour ouvrir le lien dans un nouvel onglet.
  • Utilisez des liens externes avec parcimonie et modération. Vous pouvez utiliser entre 2 et 10 liens externes par page, en fonction de la longueur et du type de votre contenu.

12. Optimiser le maillage externe de votre site

Le douzième point de SEO technique pour votre site web est d’optimiser le maillage externe de votre site. Le maillage externe désigne l’ensemble des liens qui pointent vers votre site web depuis d’autres sites web. Il permet de renforcer la popularité et la notoriété de votre site web, ainsi que son positionnement sur Google.

Comment optimiser le maillage externe de son site ?

Pour optimiser le maillage externe de votre site, voici quelques bonnes pratiques à suivre :

  • Créez un contenu de qualité et original qui suscite l’intérêt et le partage des autres sites web. Vous pouvez utiliser des formats comme les articles, les infographies, les vidéos ou les podcasts pour diffuser votre contenu.
  • Faites connaître votre contenu aux sites web influents et pertinents dans votre thématique. Vous pouvez utiliser des techniques comme le guest blogging, le netlinking ou le digital PR pour nouer des relations avec ces sites web.
  • Obtenez des backlinks de qualité et diversifiés vers votre site web. Vous pouvez utiliser des outils comme Moz ou Ahrefs pour analyser la qualité et la diversité de vos backlinks.
  • Suivez et mesurez l’impact de vos backlinks sur votre SEO. Vous pouvez utiliser des outils comme Google Analytics ou Search Console pour mesurer le trafic et les conversions générés par vos backlinks.
  • Gérez et nettoyez vos backlinks toxiques ou nuisibles. Vous pouvez utiliser des outils comme Moz ou Ahrefs pour identifier et supprimer les backlinks qui pénalisent votre SEO.

Conclusion

Vous avez maintenant une vision globale du SEO technique pour votre site web. En appliquant ces techniques, vous pourrez améliorer le référencement et le trafic de votre site web, ainsi que l’expérience et la satisfaction de vos utilisateurs. N’oubliez pas que le SEO est un processus continu et évolutif, qui nécessite une veille et une adaptation constantes. Pour aller plus loin, vous pouvez consulter nos autres articles sur le SEO ou faire appel à nos services de rédaction web optimisée pour le SEO.

Vous voulez améliorer votre référencement naturel ?

Programmez un rendez-vous en quelques secondes pour que l’un de nos account managers analyse le SEO de votre site et vous propose un plan d’action ! 

Cet article de blog a été entièrement rédigé par notre outil de rédaction SEO boosté à l'IA.